LE MANAGER IDÉAL SELON LA GÉNÉRATION Y

Manager la nouvelle Génération Y Actibreizh Compétences
3/11/2016
Quelles sont les attentes des futurs actifs en termes de management ? Une récente étude menée par le cabinet Top Employers auprès de plusieurs centaines d'alternants de 25 ans, d'un niveau d'études allant principalement de bac+3 à bac+5, révèle un certain nombre de pistes pour répondre à cette question et tenter de brosser le portrait-robot du manager idéal selon les membres de la génération "Y".

Manager la nouvelle Génération Y Actibreizh Compétences

Avec déjà un pied dans le monde de l'entreprise parallèlement à leurs études, les alternants ont un profil particulièrement adapté pour mener ce type d'analyse. On apprend tout d'abord, et cela pourrait apparaître comme une surprise, que 82% d'entre eux ont une opinion favorable du leadership. Plusieurs autres caractéristiques du manager idéal se détachent, dont voici les principales :  

UN MANAGER ACCUEILLANT

85% des jeunes alternants considèrent le fait d'être bien accueilli lors de leur arrivée en entreprise comme un élément clé dans leur relation avec leur employeur. Par ailleurs, plus de 70% souhaitent que leur manager les accompagne et leur présente dès les premiers jours le service dans lequel ils sont amenés à travailler, ainsi que l'équipe et les collaborateurs.   

UN MANAGER PROCHE ET À L'ÉCOUTE

Les jeunes interrogés semblent également en quête d'un manager sachant faire preuve de qualités d'encadrement, avec lequel ils puissent entretenir des rapports directs, échanger et dialoguer régulièrement. Rompant avec la traditionnelle approche verticale de la hiérarchie, 67% souhaitent ainsi par exemple pouvoir évoquer les problématiques de mobilité ou d'évolution interne en face-à-face avec leur manager plutôt qu'avec la direction.

UN MANAGER EXEMPLAIRE ET À MÊME DE TRANSMETTRE SAVOIR ET EXPÉRIENCE

Près de 80 % des sondés privilégient une transmission du savoir par le biais de l'échange interpersonnel. Grâce à son expertise du terrain, le manager devient dès lors un exemple à suivre, capable de faire bénéficier de son expérience et d'amener ses jeunes collaborateurs à progresser en leur donnant du feedback. Ce processus passe également par une reconnaissance du droit à l'erreur, une caractéristique citée comme importante chez un manager par 90% des alternants interrogés.

UN MANAGER QUI ACCORDE CONFIANCE ET AUTONOMIE

La capacité du manager à faire confiance est une qualité importante valorisée par 59% des sondés. Celle-ci est pour eux un préalable à une organisation du travail devant faire la part belle à l'autonomie (84%) et à la flexibilité, notamment via la possibilité d'avoir recours au télétravail (62%).

UN MANAGER SENSIBLE À LA QVT 

La qualité de vie ainsi que l'équilibre entre la sphère professionnelle et privée figurent parmi les éléments auxquels les jeunes alternants interrogés sont particulièrement sensibles. 62% d'entre eux considèrent ainsi la sociabilisation comme un facteur important de l'épanouissement. 

UN MANAGER CAPABLE D'INFORMER ET DE COMMUNIQUER

Afin de faciliter la bonne entente avec les membres de son équipe, près de 70% des sondés insistent sur la capacité du manager à se montrer transparent sur les chiffres de l'entreprise. Seuls 15% jugent que l'utilisation d'un mode de dialogue virtuel, basé sur les réseaux sociaux, est pertinente. Cela souligne ainsi l'importance accordée aux rapports humains.

 

Source : Le Manager